Wiki Pirates des caraibes
Wiki Pirates des caraibes

"Le puissant Barbe Noire... Décapité, à ce qu'on disait. Votre corps a pourtant fait trois fois le tour du bateau à la nage avant de regagner son bord... Et vous fuyez toujours, en proie à la terreur."
―Jack Sparrow à Barbe Noire [1]

Edward Teach, plus connu sous le nom de Barbe Noire, est un célèbre capitaine pirate, qui, particulièrement cruel et sanguinaire, obtient rapidement la réputation d'être l'un des plus grands pirates de tous les temps. Après sa mort présumée, il commence à s'intéresser aux arts vaudous, et ressuscite des morts pour en faire des zombies, qui deviennent les officiers du Queen Anne's Revenge. Après avoir appris sa mort prochaine, il se lance à la recherche de la fontaine de jouvence.

Histoire

Un pirate sanguinaire

Débuts

Edward Teach devient corsaire pendant la guerre de succession d'Espagne, vers 1700. Il se rend dans les Caraïbes afin de s'enrichir, puisque le "Nouveau Monde", à cette époque en pleine croissance, est le lieu propice pour le commerce et le pillage. Or, à la fin de la guerre en 1713, la Royal Navy, qui n'est donc plus en conflit avec des puissances comme l'Espagne ou la France, renvoie ses corsaires. Teach devient alors pirate, et est engagé comme second à bord d'un sloop par le capitaine Hornigold, alors pirate réputé. Ensemble, ils abordent un navire négrier français, La Concorde. Teach se débarrasse de son équipage d'origine et de sa cargaison puis en devient le capitaine. Il rebaptise le navire le Queen Anne's Revenge. Après qu'Hornigold ait accepté le pardon royal, quittant donc la piraterie, Edward Teach devient seul maître à bord.[2]

Le premier pavillon de Barbe Noire

Il mène ainsi de nombreux pillages, en mer comme sur la côte. Il exige et obtient de très nombreuses rançons, et jouit ainsi d'une grande réputation. Pendant ces pillages, il commence à se mettre en scène, allumant des mèches de canons dans sa barbe : Il prend à cette période le nom de Barbe Noire, afin de renforcer le mythe. Il adopte pour pavillon l'image d'un squelette cornu transperçant un coeur de sa lance, le distinguant des traditionnels pavillons Jolly Roger.[2]

En mai 1718, Barbe Noire mène le blocus de Charleston, une action très ambitieuse qui lui apporte de nombreuses richesses. Or, par le même coup, il attire vers lui les foudres du gouverneur de Virginie, qui souhaite mettre un terme aux actions pirates. Celui-ci envoie Robert Maynard, lieutenant de la Royal Navy, afin de le traquer et l'éliminer. Après un temps de repos en Caroline du Nord, Barbe Noire reprend la mer, avec sa flotte qui compte trois navires. Or, Maynard, dirigeant deux navires, le HMS Peacock et le HMS Lime, interroge et torture d'anciens pirates afin de savoir où se trouve le sanguinaire capitaine. Il finit par découvrir qu'il se trouve sur l'île d'Ocracoke, où il festoie avec son équipage suite à des pillages réussis.[3]

Initiation à la magie noire

Ainsi, aux abords de l'île, une féroce bataille a lieu entre les marins anglais de Meynard et les pirates de Barbe Noire. Ce dernier finit par aborder le HMS Peacock, et fait face à de nombreux marins qui s'étaient cachés dans les cales. Il affronte Meynard, mais est gravement blessé. D'après la légende, il aurait été décapité, et sa tête aurait été accroché à la proue du navire. Or, Barbe Noire survit, et parvient à s'échapper. Il retourne à bord du Queen Anne's Revenge, et commence à changer l'apparence du navire. Il colore la voilure en rouge, et se met à utiliser du feu grégeois, projeté par l'avant de son navire. D'une manière inconnue, il prend possession de l'épée de triton, une épée magique lui permettant de contrôler les cordages de son navire.[3]

Le second pavillon de Barbe Noire

Au fil des années, grâce à de nombreux voyages et à la rencontre de nombreux marins Sud-Américains, Espagnols et Africains, Barbe Noire apprend de nombreuses techniques de magie noire qui lui permettent de manier l'art vaudou.[4] Il utilise ces rites pour ramener à la vie des marins, qui deviennent des zombies soumis à sa volonté. Ceux-ci deviennent les officiers de son navire. La magie noire permet aussi à Barbe Noire d'enfermer les navires adverses dans des bouteilles, qu'il stock dans sa cabine en guise de trophées. A un moment donné, il change de pavillon, et opte pour un crâne ensanglanté entouré de flammes.[5]

Angelica Teach

A un certain moment, Barbe Noire rencontre une femme espagnole. Celle-ci donne naissance à une fille, Angelica. Or la femme meurt, et Barbe Noire confie l'enfant à un couvent de Séville afin qu'elle reçoive une bonne éducation. Bien qu'il ne lui rende jamais visite, il lui envoie régulièrement d'importantes sommes pour que le couvent s'occupe au mieux d'elle.[6]

Un jour, Angelica, devenue adulte, retrouve son père et lui révèle son identité. Il décide alors de faire d'elle la seconde du Queen Anne's Revenge. Barbe Noire voit depuis sa fille, qui est ainsi au courant de ses méfaits, s'inquiéter de son salut. Lors d'une attaque sur une île, elle le supplie d'épargner un jeune missionnaire, Philip Swift, qui est donc fait prisonnier à bord du Revenge.[5]

La prophétie

Après la guerre contre la piraterie qui voit la fin de la domination de la Compagnie des Indes Orientales dans les Caraïbes, Barbe Noire attaque le Black Pearl, navire dirigé par Hector Barbossa, près de Saint-Domingue. Il utilise l'épée du triton pour diriger les cordages du navire ennemi contre son équipage. Puis, il utilise la magie noire pour enfermer le navire dans une bouteille. Barbossa survit (d'après lui-même), mais perd sa jambe droite dans la bataille.[5]

Au cours de ses années à semer la terreur, Barbe Noire s'est progressivement beaucoup intéressé à la question du destin, en particulier depuis que son quartier-maître, zombifié par ses soins, a acquit le pouvoir de voir certaines choses avant qu'elles ne se produisent. A un moment donné, le quartier-maître prédit à son capitaine une mort prochaine, de la main d'un homme à la jambe de bois. Il s'avèrera que la prophétie se réfère à Hector Barbossa, animé par la vengeance depuis la perte de son navire, de son équipage et de sa jambe. Voulant déjouer ce destin funeste, Barbe Noire se met en tête de trouver la fontaine de jouvence, qui lui garantirait de longues années de vie supplémentaires. Angelica, qui souhaite toujours voir son père bénéficier d'une rédemption, l'y aide, et apprend le rituel profane permettant de bénéficier des propriétés magiques de la fontaine. Elle informe également son père que Jack Sparrow, pirate avec qui elle a précédemment eu une aventure, a des informations cruciales concernant la fontaine. Père et fille ont alors l'idée de lancer une fausse rumeur disant que Sparrow recrute des marins à Londres pour trouver la fontaine.[5]

La Fontaine de Jouvence

La route vers les Caraïbes

Barbe Noire envoie Angelica et le quartier-maître à Londres, pour recruter des marins. Avec l'aide de Scrum, Angelica se déguise en Sparrow et propose à des marins éméchés à La Fille du Capitaine de rejoindre son équipage. Là, le véritable Sparrow la combat en duel, et après plusieurs péripéties impliquants les soldats du roi George II, il est finalement emmené de force sur le Queen Anne's Revenge. Barbe Noire peut ainsi commencer sa quête vers la fontaine de jouvence.

"Oui... Une mutinerie... Et quel sort attend les mutins ? La réponse chacun la connais il me semble. Ils méritent... La corde !"
―Barbe Noire lors de la mutinerie à bord du Queen Anne's Revenge

lien=Fichier:Barbe_Noire_-_%22La_corde_!%22.png

En mer, le vieux capitaine ne quitte jamais sa cabine. En effet, il s'y occupe en créant une poupée vaudou à l'effigie de Jack Sparrow, qu'il compte utiliser comme moyen de pression. Il donne ses ordres à sa fille, qui les transmet aux officiers. Or un soir, Sparrow formante une mutinerie, et pousse l'équipage à se rebeller contre les officiers zombies. Lorsque les mutins prennent l'avantage, Barbe Noire sort de sa cabine pour la première fois. Il s'avance alors vers Sparrow en buvant du rhum, regardant celui-ci s'écarter, intimidé, de son chemin. Il sort ensuite l'épée du triton de son fourreau, et la brandit : Les cordages du navire se glissent alors entre les mutins, et se nouent à leurs jambes. Ceux-ci sont immobilisé et suspendus aux cordages. Barbe Noire libère Sparrow de son emprise et menace de le tuer, mais Angelica, soucieuse de son salut, l'en empêche en prétextant qu'il est indispensable à la quête. Lorsque le missionnaire Philip Swift intervient et le traite de lâche, il tente de le tuer à son tour, mais Angelica intervient de nouveau. Barbe Noire, qui souhaite tout de même marquer le coup, décide donc d'en punir un autre pour l'exemple. Il demande donc au canonnier qui était de garde ce soir-là, et celui-ci dénonce le cuisinier. Le malheureux est placé dans une barque, et alors qu'il tente de ramer pour échapper au navire, est brûlé vif par les feux grégeois. Barbe Noire ordonne même qu'on le brûle une seconde fois pour s'assurer de sa mort, le tout sous l'œil horrifié de Sparrow, d'Angelica, de l'équipage et de Philip Swift.

"Ce serait folie de combattre l'avenir... Mais j'ai vraiment envie de le déjouer. J'atteindrais la fontaine, vous me guiderez."
―Barbe Noire à Jack Sparrow

Barbe Noire faisant face à Jack

Peu après, Jack Sparrow est emmené par le quartier-maître dans la cabine de Barbe Noire. Celui-ci, après avoir congédié le zombie, informe Jack de son souhait de trouver la fontaine de jouvence pour déjouer le destin funeste qui lui a été prédit, et du fait qu'il sera son guide. Puis, à son bureau, il termine de confectionner une poupée vaudou à l'effigie de Jack, tandis qu'il précise à ce dernier, qui s'approche avec un couteau, que c'est aussi inutile que sa mutinerie ratée. Pour se sortir de la situation, Jack tente de révéler au grand jour la supercherie d'Angelica, qui lui a fait préalablement croire qu'elle mentait en disait qu'elle était la fille de Barbe Noire. Mais sachant sa parenté réelle, Barbe Noire prend très mal que Jack accuse sa fille d'une telle manière, d'autant plus qu'il se vente de l'avoir corrompu. Avec la pointe d'un poignard, il entaille donc la poitrine de la poupée, ce qui créé une entaille sur le corps de Jack. Angelica, qui a entendu la dernière partie de la conversation, intervient alors pour rappeler à son père que Jack est indispensable à la quête. Barbe Noire menace Jack une dernière fois, en précisant que s'il ne parvient pas à atteindre la fontaine, il ne l'atteindrait pas non plus, tout en plaçant la tête de la poupée au dessus d'une chandelle provoquant une vive douleur dans le crâne du pirate.

Whitecap Bay

Après un long voyage, le Queen Anne's Revenge arrive à destination : Whitecap Bay. Barbe Noire, ayant besoin d'une larme de sirène pour le rituel de la fontaine, avait mit le cap sur cette côte célèbre pour être le refuge des sirènes. Ainsi, il ordonne de mettre les chaloupes à l'eau, et avec une partie de l'équipage, débarque sur la côte. Ayant préalablement pensé une stratégie pour capturer l'une des créatures, il fait déployer un filet, et se rend avec un petit groupe comprenant Angelica et Jack au vieux phare de la crique afin d'avoir de la lumière. Au sommet, il ordonne à Salaman de l'allumer. Le phare éclaire alors les chaloupes dans lesquelles sont assis les membres de l'équipage choisis pour servir d'appâts.

"Pleutres ! Retournez dans l'eau ! Vous ne trouverez pas refuge à terre, et je vous le prouve..."
―Barbe Noire à ses marins fuyants les sirènes

Barbe Noire menaçant ses marins

Après un long moment d'attente, les sirènes attaquent enfin les appâts, tuant plusieurs marins. Depuis la côte, Barbe Noire ordonne que soit tendu le filet, tendis que d'autres membres de l'équipage sont chargés d'attirer les sirènes vers la côte en faisant exploser des barils dans l'eau. Voyant que cela ne suffit pas, Barbe Noire utilise l'épée du triton pour contrôler son navire à distance. Le Queen Anne's Revenge s'approche alors des sirènes, faisant jaillir les épaisses flammes du feu grégeois. Or, les sirènes ne tombent pas dans le piège. Utilisant des algues collantes, elles font tomber un à un les pirates chargés de tendre le filet. Un mouvement de panique commence alors. Les marins, encouragés par Sparrow, tentent de fuir vers le rivage, mais Barbe Noire les traite de lâches et tire dans l'eau pour leur montrer qu'ils ne trouveront pas refuge à terre. Pendant l'attaque, Angelica est happée par une sirène, mais sauvée in-extremis par Jack. Tandis que Barbe Noire continue de forcer ses hommes à combattre, Jack se rend au sommet du phare, et fait exploser la réserve d'huile pour faire fuir les sirènes. Barbe Noire ordonne que l'on cherche si une sirène blessée pourrait être capturée. Plusieurs marins le préviennent qu'ils en tiennent une, mais Barbe Noire est en proie a un faux-espoir lorsqu'il se rend compte que la "sirène" capturée n'est autre que Scrum. Heureusement pour lui cependant, une dernière sirène est encore sur les lieux, et sauve Philip Swift qui manquait d'être tué par un éclat de roche. Alors que celui-ci et la sirène se regardent dans les yeux, Barbe Noire ordonne au quartier-maître de l'attraper avec un filet. Il remercie Swift, et fait placer la sirène dans un cercueil de verre. Puis il ordonne de mettre les voiles vers une crique proche.

L'expédition à terre

"Quartier-maître ! Apportez six autres pistolets, ôtez la charge de quatre d'entre-eux mais ne me dites pas lesquels surtout."
―Barbe Noire au quartier-maître alors que Jack refuse de sauter

Barbe Noire présentant les pistolets à Jack

Après avoir déplacé le Queen Anne's Revenge, Barbe Noire retire le bandeau qu'il avait fait mettre sur les yeux de Jack Sparrow. Il lui dit qu'il est prudent, et qu'il préfère qu'il ne sache pas où se trouve le navire. Il force alors Jack à le guider, ce qui fait celui-ci avec son compas. Le groupe s'enfonce donc dans la jungle, avec le cercueil de verre dans lequel est enfermé la sirène. Celle-ci, privée d'air, commence à étouffer. Au cours d'une halte, Barbe Noire est témoin d'une altercation entre le quartier-maître et Philip Swift, ce dernier remarquant les difficultés de la sirène à respirer. Après que le missionnaire ait utilisé sa bible pour laisser passer de l'air, ce qui permet à la sirène de reprendre son souffle, Barbe Noire ordonne que l'on reprenne la marche. Or, le groupe tombe rapidement face à un ravin. Barbe Noire ordonne à Jack de sauter et de lui rapporter les calices trouvables dans le navire échoué de Ponce de Léon, mais il refuse. Pour l'y forcer, le capitaine ordonne au quartier-maître d'aligner six pistolets dont deux chargés. La chose faite, il demande à Sparrow d'en choisir un, puis tire sur Angelica avec le-dit pistolet. Le pistolet choisi s'avère vide, mais Jack, les pensant tous vides, en prend un autre et tire en l'air : Une balle est tirée dans la jungle. Jack cède, et saute. Barbe Noire et les autres regardent ensuite en bas, et reprennent leur route tandis que Jack nage dans la rivière en contrebas. Angelica demande alors à son père s'il savait quels pistolets étaient chargés, ce à quoi il répond positivement.

Après quelques temps de marche, le yeoman trébuche, faisant tomber le cercueil de verre. La sirène tombe à terre, et Barbe Noire, comme les autres, assiste à la transformation de sa queue de poisson en une paire de jambes. Il lui ordonne alors de marcher, mais elle en est incapable. Philip Swift se propose de la porter, et Barbe Noire le prévient qu'il n'a pas interêt à les ralentir. Peu après, le groupe fait une halte, et Barbe Noire part en avant pour repérer les lieux. Lorsqu'il revient, il ordonne que l'on couvre les yeux de la sirène, la qualifiant de "créature". Philip s'oppose alors à lui, et, lorsque Barbe Noire lui demande ironiquement comment il aurait du l'appeler, il lui donne le nom de Syrena. Puis, le groupe reprend sa route.

Barbe Noire et Angelica après la mort présumée de Philip

Plus tard, après la tombée de la nuit, le groupe arrive dans une zone marécageuse, jonchée de cadavres de sirènes. Barbe Noire fait attacher Syrena, et tente de la faire pleurer en évoquant les souffrances ressenties par ses semblables, torturées jusqu'à la mort pour leur larme. Mais la sirène résiste, et Barbe Noire perd patience. Il la frappe, mais Philip s'interpose. Barbe Noire comprend alors que le jeune catholique est tombé amoureux de la sirène. Il regarde Syrena, et après s'être rendu compte que la sirène l'aime aussi, il lui ordonne de pleurer faute de quoi il le fera tuer. Elle refuse toujours. Barbe Noire brandit alors son poignard, mais Angelica s'interpose et lui demande, pour son salut, de ne pas le tuer de sa main. Il demande cependant au quartier-maître de le faire. Philip est ainsi tué, mais Syrena, au bord des larmes, résiste encore une fois. Barbe Noire ordonne donc qu'on la fasse attacher, et qu'on se débarrasse du corps de Philip.

"Des larmes de pitié, jamais. Vous êtes bien trop coriaces pour ça. Mais des larmes de joie... On dit que ce sont souvent les plus puissante..."
―Barbe Noire contemplant la larme de sirène

Or, il s'agissait d'une feinte : Philip est toujours en vie, et en se réveillant, découvre que le quartier-maître lui a planté une fléchette anesthésiante dans le flanc. Il retrouve la sirène, qui pleure de joie. A peine commence t-elle à verser une larme que Barbe Noire et l'équipage surgissent, et récupèrent la larme dans un flacon. Barbe Noire le contemple, et ordonne que Syrena soit attachée de nouveau. Le groupe repart ensuite avec Philip, forcé de les suivre.

Barbe Noire prêt à tirer sur Jack

Barbe Noire et le reste du groupe retrouvent ensuite Sparrow, revenu avec les calices nécessaires au rituel. Cependant, il a prit soin de les attacher au dos d'un cochon, tenu par Joshamee Gibbs. Il émet alors plusieurs conditions, sans quoi il relâchera la bête et les précieux objets qu'elle porte. De ce fait, Jack récupère ainsi son compas, et donne les calices. Le groupe repart alors, tandis que Jack donne le compas à Gibbs pour qu'il puisse retrouver son chemin. Peu de temps après, Barbe Noire et son équipage trouvent l'entrée de la fontaine de jouvence, située au fond d'une crevasse caverneuse au pied d'une falaise. Ils allument donc des torches et s'y enfoncent. Mais, ils débouchent sur un cul-de-sac. Jack demande les calices, et les frappe l'un contre l'autre. Perdant patience, Barbe Noire ordonne que l'on tire sur le pirate imposteur, mais Jack lit sur les calices les mots aqua de vida. Barbe Noire et les autres assistent alors à l'ouverture d'une porte magique menant à la fontaine. Le groupe l'empreinte.

La fontaine

"Oui... Je sens le souffle froid du destin me glacer les vertèbres. Mais... J'aurais au moins droit à un dernier combat, par saint George. Tuez les tous !"
―Barbe Noire face à Hector Barbossa et ses hommes

Barbossa embrochant Barbe Noire

Barbe Noire et son équipage découvrent avec émerveillement la fontaine de jouvence. Alors que Jack s'approche de l'arche de pierre d'où coule l'eau magique, il l'arrête et le prévient qu'il sera le premier à goûter cette eau. Mais à ce moment, Angelica prévient son père : Hector Barbossa, l'homme à la jambe de bois, vient d'arriver avec ses hommes. Celui-ci déclare que Barbe Noire est désormais, pour piraterie, fourberie et le vol de sa jambe, son prisonnier. Un combat a alors lieu. Barbe Noire, pour sa part, affronte Barbossa, et tue Gillette sans le vouloir lorsque celui-ci est jeté sur son capitaine alors qu'il tente de lui porter un coup d'épée. Il prend l'avantage sur son adversaire lorsqu'il parvient à briser la béquille sur laquelle celui-ci s'appuie. Mais au moment où il s'apprête à lui porter le coup de grâce, les Espagnols arrivent. Ceux-ci entreprennent de détruire la fontaine, puisqu'elle n'est pour eux qu'un vestige païen dont il faut se débarrasser. Leur chef menace Barbe Noire, qui le provoque en retour. Mais Barbe Noire est victime de cette diversion. En effet, Barbossa se relève, arrive par derrière et en profite pour lui entailler la main droite, le désarmant par la même occasion. Et il lui enfonce aussi son sabre, empoisonné par le venin d'une grenouille, dans le ventre. Angelica, qui tente de le sauver, se blesse la main avec la même épée au tranchant mortel.

"Tricheur ! Démon !"
―Les derniers mots de Barbe Noire, adressés à Jack Sparrow

Barbe Noire tué par les eaux de la fontaine

Alors que les Espagnols partent, Jack de son côté récupère les calices ainsi que la larme, et prépare le rituel. Il tend à Barbe Noire le calice sans larme, lui suggérant de se sacrifier pour sa fille mourante. Mais Barbe Noire, qui tient à la vie, boit le contenu du second calice, se sauvant et condamnant sa fille. Celle-ci accepte son sort, et boit. Mais il s'agissait d'une supercherie, puisque Jack avait préalablement inversé les deux calices. Barbe Noire le maudit alors, tandis que les eaux de la fontaine l'immobilise. Puis, sous le regard horrifié d'Angelica, ces eaux plongent le vieux pirate dans un vortex : La pression écrasante des eaux magiques lui déchire la chair, et après quelques secondes, le célèbre Barbe Noire n'est plus qu'un squelette, qui tend le bras vers sa fille avant de s'effondrer. Il prend ainsi sa place parmi les cadavres squelettiques qui entourent la fontaine de jouvence.

Caractéristiques

Apparence

Lors de sa quête pour la fontaine de jouvence, Barbe Noire est un pirate âgé et affaibli. Son visage est marqué par l'âge, mais ses yeux verts entourés de maquillage noir restent perçants. Il porte des vêtements noirs, et un tricorne de la même couleur. Il a gardé sa barbe fétiche, jonchée de mèches de canon fumantes.

Edward Teach.png

Personnalité

Edward Teach est l'un des pirates les plus célèbres de tous les temps. Il tient beaucoup a ce mythe, mettant en scène des pillages impressionnants, et travaillant son apparence pour rendre ses actions mémorables. Après une soi-disant mort violente, il survit, et continue d'amplifier le mythe en apprenant progressivement les arts et rituels vaudous. Cette véritable magie noire qu'il apprend à manipuler lui sert à mener des actions terribles qui apportent souffrances et désolations. D'après ses propres mots, c'est dans ces moments qu'il se sent le plus proche du Créateur[5], ce qui prouve son caractère malsain et cruel et fier de l'être. Cette cruauté a même fait perdre espoir à Philip Swift, missionnaire, qui croyait jusque là que toute âme pouvait bénéficier d'une rédemption.

Dans ses dernières années, vieux et usé, Teach se renferme de plus en plus dans ses rites, et développe une fascination pour le destin. Il ne quitte ainsi quasiment plus sa cabine, qui devient un véritable repère de sorcier. Il passe ainsi tout son temps dans un environnement sombre, noir et morbide. Il ne se soucie plus du Code des Pirates, attaquant sans possibilité de pourparler le Black Pearl ainsi que beaucoup d'autres navires. Coupé du monde et notamment de son équipage, il n'est que plus cruel avec eux. Par l'intermédiaire des officiers zombies, il les force sans hésitation ni considération à effectuer des tâches ingrates à un rythme effréné. Il n'hésite pas non plus à les faire tuer, comme au moment de l'exécution du cuisinier.

Enfin, Barbe Noire est également très profondément égoïste. Prêt à tout pour prolonger son espérance de vie, il va jusqu'à sacrifier son équipage à Whitecap Bay et jusqu'à maltraiter de façon sadique la sirène capturée pour sa larme. Alors qu'il semblait avoir de l'amour pour sa fille Angelica, il n'hésite pas à la sacrifier si cela peut l'aider à atteindre son objectif. Sans remords, il la condamne à mort en buvant dans le bon calice, l'incitant à boire dans le mauvais. Son égoïsme le mènera finalement à sa perte lorsqu'il s'avère que Jack avait échangé les calices, le laissant se condamner à mort en croyant se sauver.

Apparitions

Notes et références

  1. Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence
  2. 2,0 et 2,1 Robert E. Lee, Blackbeard the Pirate : A Reappraisal of His Life and Times, Caroline du Nord, John F. Blair, 1974
  3. 3,0 et 3,1 Histoire générale des plus fameux pirates : chapitre 3, "Edward Teach", Charles Johnson
  4. Opinion de Terry Rossio sur les habilités de Barbe Noire
  5. 5,0 5,1 5,2 5,3 et 5,4 Pirates des Caraïbes : La Fontaine de Jouvence
  6. Disney Second Screen : L'histoire d'Angelica (voir image)