FANDOM


Map
Travail en cours
Cet article est pris en charge par un administrateur qui est actuellement en train de l'écrire ou de le réorganiser.
Merci de ne pas le modifier

Le Hollandais volant est un navire pirate, réputé navire fantôme. Donné par Calypso au pirate Davy Jones, celui-ci devait l'utiliser pour guider les morts en merde vers l'au-delà. Or, après que ce dernier aie volontairement arrêté sa tâche, la déesse lança une malédiction sur le navire et son capitaine. Désormais vaisseau capable de plonger sous la surface de l'Océan, le Hollandais Volant devint un navire maudit craint de tous, qui, pour renouveler son équipage monstrueux, cherche les marins endettés pour leur proposer un ultimatum. Lorsque certains n'honorent pas leurs engagements, le Kraken est invoqué, et envoie leur navire vers les abysses. Après la mort de Davy Jones, étant donné que le navire doit toujours avoir un capitaine, c'est son assassin William Turner qui doit prendre sa place, et errer en mer pendant dix ans avant de pouvoir poser le pied à terre une journée. Après la destruction du Trident de Poseïdon, Will Turner est libéré de sa malédiction, et le Hollandais Volant redevient un navire normal.

Histoire

Guider les morts

Un jour, vers la fin du XVIIe siècle, la déesse des mers Calypso tomba amoureuse de Davy Jones, un grand marin. Celui-ci, partageant son amour, souhaita la voir. Calypso lui proposa donc un marché : Il guiderait les morts en mer jusque l'au-delà pendant dix ans, puit aurait le droit de mettre pied à terre pour passer une journée avec elle. Lorsque Jones accepta, Calypso lui offrit un navire, le Hollandais Volant. Ainsi, pendant une décennie, Davy Jones écuma les mers pour y guider les morts. Mais, au bout de ces dix ans et lorsqu'enfin il put la voir, Calypso n'était pas là pour lui. Fou de rage et le coeur brisé, il reunit le premier Tribunal de la Confrérie, une reunion des plus grands pirates, et leur apprit comment enfermer Calypso dans une enveloppe humaine, afin de faire de l'Homme le seul maître de l'Océan. Suite à cela, Jones, pour ne plus jamais ressentir l'amour, s'arracha le coeur, et le plaça dans un coffre.

Un navire maudit

À ce instant, son navire et lui furent frappés d'une malédiction. Le Hollandais Volant devint un navire organique, lié à la mer. Des barnacles et des particules marines s'incrustères à sa coque, et ses voiles devinrent comme une peau écailleuse. La malédiction donna à Davy Jones l'apparence de ce qu'il avait fini par devenir, celle d'un monstre. Il passa ensuite la plupart de son temps dans sa cabine, à jouer de l'orgue pour évacuer sa tristesse, ou sur le pont à maltraiter l'équipage, pour évacuer sa haine. Cet équipage d'ailleurs est composé de marins endettés, qui doivent à Jones des années de service. Si les marins n'honorent pas leur dette, alors Davy Jones envoie le Kraken, qui n'est autre qu'une partie de son âme, pour détruire leur navire et les emmener croûpir dans les abysses.

Vers la fin des années 1710, Davy Jones fut appelé par un certain Jack Sparrow, jeune capitaine pirate qui le supplia de l'aider, son navire venant d'être incendié par la Compagnie des Indes. Le Hollandais Volant apparut alors, et Davy Jones proposa un marché : Il remet le navire incendié à flot, et, treize ans plus tard, Sparrow doit le servir un siècle durant sur son navire maudit. Fin négociateur, Sparrow demande à Jones de faire de son navire le plus rapide du monde. Ainsi, le Wicked Wench fut remit à flot, et renommé le Black Pearl. Quelques mois plus tard, le Hollandais Volant se rendit au fond des abysses pour recruter un marin désespéré. Bill Turner, alias Bill le Bottier, avait pris part à une mutinerie contre son capitaine, qui n'est autre que Jack Sparrow, mais, pris de remord, il s'était par la suite opposé à Hector Barbossa, le second et chef des mutins, qui l'avait en réponse attaché à un canon et jeté par dessus bord. Or une malédiction avait fait que les mutins étaient devenus immortels, et Bill ne se noya pas. Mais ce fut bien pire : Il resta des jours attaché au fond de la mer, subissant la pression de l'eau. Jones l'aida donc, et le recruta parmi ses marins pour un siècle.

La dette de Sparrow

PDC 2 - Hollandais Volant 1

Le Hollandais Volant emmerge

Treize ans après la passation du pacte avec Jack Sparrow, Davy Jones envoie Bill Turner lui rappeler qu'il doit honorer sa dette. Jack réfléchie à un plan, et compte envoyer William Turner à sa place rencontrer Davy Jones. Celui-ci lui servirait de substitue si les négociations avec Jones venaient à échouer. Quelques temps plus tard, le Kraken détruit un navire marchand, ne laissant que cinq ou six survivants au massacre. Jack emmène Will à proximité, et le laisse rejoindre l'épave en chaloupe. Celui-ci rencontre des survivants traumatisés, l'un d'eux ayant le visage totalement déformé par les ventouses du Kraken. Le Hollandais Volant apparaît ensuite à la surface, et Will est attaqué par les membres de son équipage. Il est assommé, et lui est les autres survivants sont montrés à Davy Jones, qui leur demande s'ils veulent rejoindre son équipage. Il constate ensuite que Will ne porte aucune blessure ni traumas, et lui demande ce qu'il fait ici. Will répond alors ce que Jack voulait qu'il réponde, à savoir "Jack Sparrow m'envoie régler sa dette". Davy Jones aperçoit alors Jack au loin, et se rend sur le Black Pearl. Jack et lui négocient alors : Jack doit livrer 100 âmes à Jones pour remplacer la sienne, qu'il lui doit, sous 3 jours. Aussi, Davy Jones garde Will comme captif.

La captivité de Will terner alex  

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .