Wiki Pirates des caraibes
Advertisement
Wiki Pirates des caraibes

Ogilvey est un membre de l'équipage du Hollandais Volant, sous les ordres de Davy Jones. Il est le canonnier[1] du navire, et participe en tant que tel à la recherche du coffre du mort et à la guerre contre la piraterie.

Histoire

Ogilvey a très certainement, comme le reste de l'équipage du Hollandais Volant, contracté une dette envers Davy Jones, et s'est ainsi condamné à le servir à bord de son navire. Son apparence a progressivement changé, du fait de la mutation qui touche tout l'équipage. Des coraux et des coquillages se sont incrustés à sa peau, et son visage a perdu tout humanité. En effet, il n'en reste qu'un exosquelette corallien, avec un oeil rouge unique. Ogilvey a finit par devenir le canonnier du navire, et est depuis en charge de l'artillerie du Hollandais Volant.

Le secret du coffre maudit

Ogilvey tentant d'attaquer Will

Avec une partie de l'équipage, Ogilvey aborde un navire échoué, attaqué précédemment par le Kraken. Présent sur le pont, William Turner se défend, et engage le combat contre l'équipage. Au cours de l'affrontement, Ogilvey se rue sur lui alors qu'il brandit une épée enflammée. Dans un geste de défense, Will lui entaille le ventre. Ogilvey pousse un cri d'horreur tandis que des poissons et du liquide visqueux coulent sur le pont. Après que Will ait avoué avoir été envoyé par Jack Sparrow à Davy Jones, ce dernier, Ogilvey et le reste de l'équipage se rendent sur le Black Pearl, à proximité. Là, Ogilvey et Crash immobilisent Joshamee Gibbs.

A un moment indéterminé, Ogilvey referme sa plaie au ventre avec du fil de pêche[2]. Plus tard, il fait partie des membres d'équipages à travailler pour déplacer un canon. Il regarde Bill Turner, forcé par Davy Jones, fouetter son propre fils Will, qui a fait échouer le déplacement du canon. Peu de temps après, il regarde la partie de dés menteurs jouée entre Maccus, Clanker et Koleniko, puis celle entre Will, Bill et Jones. Après la fuite de Will avec la clé du coffre du mort, il fait partie de ceux qui tournent le cabestan permettant de lâcher le Kraken sur l'Edinburgh Trader, navire sur lequel Will s'est réfugié. Après l'attaque, il exécute l'un des survivants d'un coup de hache.

Jones donnant à Ogilvey l'ordre de tirer

Ogilvey ne fait pas partie des membres de l'équipage du Hollandais Volant envoyés sur l'Île des Quatre Vents pour récupérer le coffre du mort. Il participe cependant à l'attaque contre le Black Pearl qui suit. Alors que le navire aux voiles noires tente de s'échapper, Jones lui ordonne de déployer les triple canons. Finalement, le Kraken est envoyé couler le navire. Ogilvey assiste à la scène, puis à la rage de Jones qui se rend compte que ses marins ont ramenés un coffre vide.

Jusqu'au bout du monde

Ogilvey assiste à la prise de pouvoir de la Compagnie des Indes Orientales sur le Hollandais Volant. Il participe à l'attaque sur l'Impératrice, et plus tard, assiste à la mort de l'amiral James Norrington, en charge du navire, des mains de Bill le Bottier. Il se rend ensuite à la cabine de capitaine avec le reste de l'équipage.

Il participe à la bataille du maelström, et après la mort de Davy Jones, retrouve sa forme humaine.

Caractéristiques

Apparence

Sous sa forme mutée, Ogilvey a une apparence très éloignée de celle d'un humain. Son visage est un exosquelette criblé de trous. Dans l'un d'eux se trouve un oeil rouge, et un autre trou de travers lui sert de bouche. Ogilvey a un ventre proéminent, qui contient des poissons morts. Ses mains n'ont plus que trois doigts, qui ont les caractéristiques de tentacules.

Personnailté

Comme la majeurs partie de l'équipage du Hollandais Volant, Ogilvey semble prendre plaisir à faire souffrir les autres.

Apparitions

Notes et références

  1. Pirates des CaraÏbes : Le guide officiel
  2. Voir cette image
Advertisement